Agence Bipolar - Vincent Mauger

 

 

 

Ces propositions interrogent l’idée d’architecture et d’urbanisme en utilisant des matériaux de construction pour formuler des fragments de paysage jouant sur le décalage des rapports d’échelle et invitant au déplacement aussi bien physique que mental. Il s’agit de mettre en place des processus, des systèmes de construction simple, et de donner à voir des propositions ouvertes réalisées à partir de ces systèmes. Les principes d’assemblages, de montages des pièces restent visibles ; ainsi le spectateur peut s’en emparer mentalement et s’imaginer poursuivre la construction aussi bien qu’en modifier la configuration.

Les sculptures sont fabriquées à partir de matériaux simples : bois, tissus, carrelage, tubes plastiques et métalliques. Ces matériaux restent identifiables mais la façon de les utiliser crée un décalage par rapport à leur aspect ordinaire. Ces sculptures constituent des sortes d’ébauches, de croquis se développant dans l’espace. Ainsi à l’intérieur d’un bâtiment, on découvre des morceaux de paysages, en quelque sorte des prolongements de l’espace, concrétisant à la fois des images mentales et des lieux propices à la réflexion.

 

 

 

Espaces Augmentés, Vincent Mauger Espaces Augmentés, Vincent Mauger Vincent Mauger, «Super Asymmetry», 2012 BigTorrent, La texture de la houle, Vincent Mauger Monument synthétique, Vincent Mauger, 2016, sculpture, 6,5 x 6,5 x 6,5, caisses plastiques assemblées et découpées Espaces Augmentés, Vincent Mauger Espaces Augmentés, Vincent Mauger Espaces Augmentés, Vincent Mauger